Comment le Marseillais ETIP compte devenir le leader du génie climatique en rachetant le Seynois CCS-MTMS

Spécialisée dans le chauffage et la climatisation, la Seynoise CCS-MTMS qui emploie 40 salariés et a réalisé 8,5 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2018 vient d’être rachetée par le Marseillais EITP.

Cette acquisition est rendue possible par l’arrivée du fonds d’investissement Connect dans son capital et fait de l’entreprise familiale phocéen le nouveau groupe leader du génie climatique et de la performance énergétique dans la région Sud-Paca.

EITP et CCS-MTMS  (pour Chauffage Climatisation Sanitaire-Maintenance et Entreprise) interviennent sur des marchés complémentaires: les secteurs tertiaires et santé dans les Bouches-du-Rhône, le Var, en Ile-de-France et en Occitanie pour la première; les logements neufs et la maintenance-entretien dans le Var pour la seconde.

L’objectif du groupe EITP est de dépasser les 30 millions d’euros de chiffre d’affaires d’ici 2020 (contre 17 millions d’euros à ce jour), notamment par de la croissance organique et externe.

 “Avec l’acquisition de CCS-MTMS, nous élargissons nos compétences, notamment dans le secteur du logement neuf sur lequel nous intervenions peu, analyse Anthony Giallo, pdg du Groupe EITP. Ce rapprochement nous permet d’aborder de nouveaux marchés et de nouveaux territoires. Nous ambitionnons de doubler notre chiffre d’affaires d’ici 2022 notamment en développant nos pôles de compétence Tertiaire et Santé sur le territoire de CCS-MTMS. Connect nous a donné les moyens de nos ambitions et permis d’inscrire EITP dans une dynamique durable de partenariat et de croissance.”

Noter l\\\'article

You may also like...