Focus sur : le pressostat !

Pour les établissements qui utilisent une chambre froide ou d’autres systèmes de réfrigération, sécuriser ses équipements est un acte important. En effet, il s’agit d’une prévention qui permet d’éviter le danger et la détérioration de ces différents matériels. Afin de les protéger, de nombreuses solutions sont accessibles, notamment le pressostat BP et le pressostat HP. De ce fait, de quel organe de sécurité s’agit-il en réalité ?

Le pressostat, qu’est-ce que c’est ?

Également connu sous le nom de manostats ou manocontacts, c’est un dispositif qui permet de réguler la pression et la valeur d’un fluide. En effet, lorsqu’il détecte un manque ou un dépassement du seuil d’un gaz, il joue le rôle d’un interrupteur sur les circuits électriques. Par ailleurs, il existe plusieurs types de pressostat chambre froide, tels que ceux à basse pression et ceux à haute pression. D’un autre côté, il y a aussi les manostats combinés et différentiels. Grâce à son excellent système de réglage, il peut être à la fois un régulateur et un protecteur.

Le pressostat haute pression

Défini comme un organe de sécurité, le pressostat HP (haute pression) protège les équipements de réfrigération si la pression devient élevée. D’ailleurs, nous constatons ce problème lorsque le condenseur est encrassé ou si celui-ci a un défaut de ventilation. Selon la loi, les installations qui ont plus de 2,5 kg d’éléments frigorigènes doivent être muni d’un pressostat réfrigération. Pour les matériels qui dépassent les 100 kg de fluide, la mise en place d’un double pressostat HP est obligatoire.

Afin de sécuriser l’équipement, ce dispositif est composé d’un système d’enclenchement, qui peut se faire automatiquement ou manuellement. Il faut savoir que la valeur coupure dépend de nombreux facteurs. Plus précisément, cela dépend du type de condenseur, le fluide utilisé, le lieu de fixation, etc. Le réglage se fait généralement entre 8 bars et 32 bars.

Le pressostat basse pression

Le pressostat basse pression ou pressostat BP est un organe essentiel du circuit de réfrigération. En se joignant sur l’aspiration au niveau du compresseur, il peut sécuriser l’installation contre la présence d’humidité dans l’air. Il peut également sécuriser installation lors d’un dysfonctionnement ou une baisse de la pression.
Pour faire simple, un pressostat chambre froide stoppe le compresseur si la pression diminue au-dessous de la normale.

En principe, ce type de pressostat réfrigération à basse pression peut être utilisé sur toutes les catégories d’équipements. Il faut noter que son point de coupure doit toujours être réglé sous la valeur de la pression atmosphérique, qui est à 0,2 bar. Néanmoins, à l’aide d’un nanomètre ainsi que d’une bouteille d’azote équipée d’un détenteur, il est possible de prérégler l’enclenchement et la coupure avant d’installer ce dispositif. À titre d’information, cet organe à basse pression coupe généralement le circuit frigorifique à une pression entre 5° à 10°C qui est inférieure à la température d’évaporation.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire