Installation clim : préparez l’été

installation clim

Installation clim, les choses à savoir

Avant

Installation de votre clim, prévoyez l’emplacement de votre installation. L’appareil doit être placé dans un endroit dégagé afin de bien laisser circuler l’air. Il doit aussi être éloigné de toutes sources d’eau et de chaleur. L’emplacement doit judicieusement être choisi afin d’optimiser l’efficacité et les performances thermiques de votre appareil. Bien choisir également le modèle et le type de climatiseur en fonction du lieu et de vos besoins (logement, chambre froide, cave à vin…) sa puissance (qui détermine la surface maximale que l’appareil est capable de refroidir et/ou de chauffer), sa classe énergétique, son niveau sonore, son coût d’entretien et même son design.

Pour certaines installations de climatiseur il est important de faire réaliser un bilan thermique. Il vous permettra de bénéficier de conseils si vous devez réaliser des investissements d’isolation par exemple.

L’installation de votre clim

Vous pouvez réaliser certaines étapes vous-même pour l’installation de votre installation clim en vous conformant aux préconisations du fabricant. Cependant, la mise en service doit obligatoirement être effectuée par un professionnel possédant une attestation de capacité ou d’un certificat équivalent délivré dans un des Etats membres de l’Union européenne et traduit en français (articles R.543-84 et R.543-99 du code de l’environnement). Ce qui revient à dire qu’un climatiseur préchargé en fluide frigorigène ne peut être acheté que par un client ayant conclu un accord de mise en service par un professionnel. Celui-ci est en mesure de respecter les normes de sécurité et de protection de l’environnement. Il vérifiera notamment, le bon raccordement des unités électriques et fluidiques, l’étanchéité de l’ensemble. Il réalisera les dudgeons et effectuera un tirage au vide (évacuation de l’air présent dans les tuyauteries). Il ouvrira les vannes de service de l’unité extérieure.

Après

N’oubliez pas de faire réaliser régulièrement, par un technicien, une inspection de votre installation. Cette démarche est obligatoire au minimum tous les cinq ans. Contrôler régulièrement les unités extérieures et vérifier que le ventilateur n’est pas gêné pour tourner.

Vous aimerez aussi...