Menace sur les recharges de clim’ !

Menace sur les recharges de clim’ : sur fond d’envolée du cours du gaz R134a, il paraît que les prix des forfaits vont s’envoler. Vrai ou faux ?

La canicule qui a frappé la France durant l’été 2018 nous l’a plus que jamais rappelé : femme, enfants et belle-mère à bord, la route des vacances, c’est « jamais sans ma clim’!  » Or, pour que l’air conditionné fonctionne correctement, il faut l’entretenir.

En clair, recharger de temps en temps – en théorie tous les deux ans – le circuit en gaz réfrigérant. Une prestation basique, dont le prix a fortement baissé depuis quelques années : parfois facturé près de 100 € il y a six ou sept ans, le forfait clim’ basique (c’est-à-dire sans changement du filtre d’habitacle) se négocie aujourd’hui entre 49 et 59€. 

Or, il se dit que les choses vont changer ! En juin dernier, le Conseil national des professions de l’automobile s’inquiétait de l’envolée du prix du gaz R134a (remplacé en 2013 par le R1234yf, lire plus bas) : utilisé par la majorité des véhicules en circulation, il aurait augmenté de 50 à 60 % en deux ans… Menaçant à la fois l’activité des professionnels de l’automobile, mais aussi, par ricochet, les tarifs de la prestation. Doit-on donc s’attendre, dans les prochains mois, à un tel scénario ? Pas si sûr…

La concurrence a du bon

Primo, le tarif du gaz R134a a beau s’être envolé, il ne compte que pour une petite part dans le coût de la recharge : disons entre 5 et 10 € sur une prestation à 50 ou 60 €. Secundo, la capacité en gaz des véhicules modernes ayant tendance à baisser, le coût de cette « matière première » baisse mécaniquement. Enfin, la concurrence qui fait rage entre les enseignes a du bon : selon un fin connaisseur du sujet que nous avons interrogé, le forfait clim’ affiché actuellement à un « prix magique » permet de faire venir les clients et de créer de l’activité dans les ateliers.

Hors de question, donc, de faire flamber l’addition. Quitte à prendre à sa charge le surcoût du gaz. Nous voilà rassurés : les forfaits à 49 ou 59 € ont encore de beaux jours devant eux… Pour un temps, du moins ! Car c’est une évidence : le tarif du R134a, très lentement supplanté par le nouveau gaz R1234yf, continuera de grimper.

Recharge avec le nouveau gaz : trois fois plus cher

Depuis 2013, tous les nouveaux modèles de véhicules utilisent le gaz R1234yf en remplacement du R134a (liste ici). Si, pour l’heure, peu d’enseignes proposent un forfait recharge ad hoc, les premières à dégainer donnent une tendance : 139€ chez Feu Vert, 159€ chez Norauto, 169€ dans certains Speedy. C’est certes beaucoup plus qu’avec du R134a… Mais bien loin des 300 ou 400€ évoqués lorsque le R1234yf a fait son apparition il y a 5 ans !

Reste l’option de recharger vous même votre climatisation automobile en commandant votre fluide écologique en cliquant ici. Attention, cette solution doit suivre une procédure stricte relative à l’utilisation de des CFC-HFC.

Source: auto plus

Menace sur les recharges de clim’ !
5 (100%) 1 vote

Vous aimerez aussi...