UNE CLIMATISATION VERTE VENUE DE L’ESPACE

 

climatisation_solaire

Quatre ingénieurs du fabricant de satellites Thales Alenia Space ont utilisé leur expertise pour mettre au point un système de climatisation (avec production d’eau froide et chaude) qui emploie l’énergie solaire.

La climatisation est devenue un confort de vie et de travail de plus en plus répandu. Certes, on sait que de telles installations produisent une forte empreinte carbone, ce qui n’est pas bon lorsque l’on souhaite lutter contre le changement climatique. D’un autre côté, il est difficile d’obliger les gens à vivre et travailler dans des locaux où la température s’avère trop élevée, les principes des bâtiments passifs n’étant pas forcement applicables partout. La solution ? Une climatisation qui utilise l’énergie solaire pour produire de l’eau froide et de l’eau chaude. Une idée qui repose sur des connaissances issues du spatial.

DES SATELLITES À LA CLIMATISATION VERTE

Marie Nghiem, Yannick Godillot, Yann Vitupier et Charles Daniel sont quatre ingénieurs qui travaillaient chez Thales Alenia Space. Ils mettent en avant le fait que «construire un engin spatial est inhabituellement complexe» et que «nous ne laissons rien à la chance et nous testons méticuleusement chaque composant pour être certains qu’il tienne dans le temps, même dans les environnements les plus agressifs».

Helioclim - equipe

Le quatuor a appliqué cette rigueur héritée du spatial à leur climatisation verte baptisée Helioclim. Des miroirs incurvés concentrent le rayonnement solaire dans un tube où passe de l’eau. Celle-ci est alors chauffée à 160 °C. Ensuite, un dispositif dont les détails restent de l’ordre du «secret de fabrique» permet de distribuer de l’eau dans des températures allant de -60 °C à +65 °C (en dessous de zéro, de l’ammoniac est ajouté pour éviter la formation de glace). Ce faisant, on peut fournir à un bâtiment de quoi le rafraîchir en été ou le chauffer en hiver (principe du chauffage central), mais en plus procurer eau chaude et froide aux sanitaires.

Helioclim - collecteur solaire

On remarquera, sans préjuger de la solution développée par les 4 ingénieurs, que la gestion des flux thermiques est un classique du spatial.
Contrairement à ce qu’on pourrait croire, les jours trop nuageux ne posent pas de problème grâce à un stockage de l’énergie ainsi générée ou le recours à des sources d’énergie renouvelable comme la biomasse. Ci-dessous, un reportage de la télévision France 3.

Cette climatisation verte est en train de passer du stade de prototype opérationnel à celui de la commercialisation avec des projets de mise en place pour plusieurs clients en Afrique et en France dès 2017. Le système peut en effet s’adapter à tout type de bâtiments, même les plus grands comme les centres commerciaux, les usines, les hôpitaux, etc.

Helioclim - Mandelieu la Napoule

Noter l\\\'article

Vous aimerez aussi...