Gaz r22, un fluide frigorigène nocif

Les effets du gaz r22

Le gaz R22 était très utilisé dans divers systèmes de climatisation. Appartenant à la famille des hydrochlorofluorocarbures (HCFC), il était très apprécié à cause de ses propriétés chimiques. Cependant, certaines substances qui composent ce réfrigérant R22 sont très nocive pour l’homme et l’écosystème. Devant la gravité de la situation, de nombreux États ont mis en place des politiques règlementaires pour stopper sa fabrication et de l’emploi de ce gaz hautement nuisible pour la couche d’ozone.

Gaz R22 réfrigerant

Les caractéristiques du réfrigérant R22

D’un point de vue chimique, le gaz climatisation r22 est composé essentiellement de carbone, d’hydrogène et de fluor. Ce fluide est incolore, ininflammable et développe une odeur éthérée dans l’environnement. À petite dose, le gaz r22 n’est pas dangereux pour l’homme. Mais si la quantité inhalée devient importante, elle engendre différents problèmes respiratoires, cardiaques et provoque parfois même une asphyxie immédiate.

Au niveau de l’écosystème, r22 gaz favorise la destruction de la couche d’ozone. La combustion du fluor dans le gaz climatisation r22 sous la chaleur et le rayonnement solaire conduit à la formation du Chlore, un gaz qui participe grandement à la désintégration de l’ozone stratosphérique. Par conséquent, les rayonnements ultra-violets qui pénètrent dans l’atmosphère augmentent considérablement, et le réchauffement climatique gagne de l’ampleur.

Des réglementations sur le r22 gaz en guise de solutions

L’éradication totale du r22 gaz sur le marché présente encore beaucoup de difficultés. Pour le moment, les mesures de préventions adoptées dans les différents pays consistent à :

  • limiter les productions ;
  • interdire son utilisation dans les nouvelles constructions ;
  • augmenter le prix sur le marché ;
  • envisager des fluides de remplacements.

Le gaz r22 est certainement très efficace dans le domaine de la réfrigération d’où son expansion majeure depuis des dizaines d’années. Cependant, les menaces liées à l’exposition continuelle sont néfastes pour l’environnement ainsi que la santé humaine. Avec l’avancement de la science, beaucoup de gens supposent qu’il serait bien facile de trouver ou de fabriquer un substitut aussi actif, mais moins risqué.

Découvrez notre substitut écologique au R22

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire